La bibliothèque japonaise d’André Leroi-Gourhan

De 1937 à 1939, André Leroi-Gourhan est boursier du gouvernement japonais. Alors tout jeune homme, il collecte livres, périodiques, manuscrits en japonais ou en chinois. L’EFEO a acquis en 2018 l’ensemble des papiers relatifs à ces deux années de formation. Christophe Marquet, directeur de l’EFEO et Alice Berthon, de l’Université de Grenoble, présentent ce fonds exceptionnel en vidéo.

L’inventaire de ce fonds est disponible en ligne.



Citer ce billet
fxandre (2021, 7 avril). La bibliothèque japonaise d’André Leroi-Gourhan. ArchivEFE. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/cknc

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search